05/03/2021: Les séquelles cardiaques à long terme sont fréquentes chez les patients COVID-19 avec troponine élevée


L’élévation de la troponine cardiaque est fréquente chez les patients hospitalisés pour COVID-19. Elle est classiquement associée aux comorbidités du patient, mais des complications liées à l’infection virale peuvent également être impliquées. Reste à déterminer dans quelle mesure cette souffrance myocardique persiste à long terme. Aussi, six hôpitaux britanniques ont formé une cohorte de 148 patients ayant été hospitalisés pour COVID-19 sévère et ayant eu des taux élevés de troponine.

Pendant la convalescence après une infection grave par COVID-19 avec élévation de la troponine, on peut rencontrer des lésions de type myocardique, d'une étendue limitée et avec des conséquences fonctionnelles minimales. Chez une partie des patients, il existe des preuves d'une possible inflammation localisée continue. Un quart des patients souffraient d'une cardiopathie ischémique, dont deux tiers n'avaient pas d'antécédents. On ne sait pas encore si ces observations représentent une maladie préexistante cliniquement silencieuse ou des changements de novo liés à la COVID-19

 

 

  • Ref: Kotecha T & al.
  •  
  •  Eur Heart J
  •  
  •  18 févr. 2021

Le contenu a été actualisé le:  05.03.2021

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.