Qu'est-ce que c'est?

 

glandes surrénales
 

La maladie d’Addison ou insuffisance surrénalienne primitive, se déclare lorsque les glandes surrénales ne produisent plus assez de 2 hormones, le cortisol et l’aldostérone. Les glandes surrénales sont de petits organes reposant au-dessus des reins. Les glandes surrénales, ainsi que l’hypothalamus et l’hypophyse situés dans le cerveau,  contrôlent de nombreuses fonctions du corps. Un dysfonctionnement de ce système hormonal peut causer de graves maladies.
La maladie d’Addison est une affection rare; elle touche entre 1 et 4 personnes sur 100 000.  Elle atteint les hommes que les femmes de tous âges mais en général, elle affecte plus les femmes que les hommes. La quasi totalité des surrénales (environ 90%) est détruite avant même l’apparition des symptômes. Quand le diagnostic est posé, la maladie est facilement traitable, mais sans traitement, le patient peut mourir.

La maladie d’Addison est la cause la plus fréquente d’insuffisance surrénalienne primitive acquise dans le monde occidental. Son mécanisme est auto-immun, c’est-à-dire que le corps produit des anticorps qui attaquent les glandes surrénales. En règle générale, c’est la partie externe de la glande qui est atteinte, appelée cortex surrénalien qui sera progressivement détruit. A terme, les surrénales produisent peu ou pas d’hormone comme le cortisol ou l’aldostérone.  
L’insuffisance surrénalienne auto-immune peut être isolée ou dans environ 50% des cas, associée à d’autres affections auto-immunes endocriniennes ou non endocriniennes. Dans le cadre de poly-endocrinopathies, d’autres glandes productrices d’hormones, le plus souvent la thyroïde, peuvent être affectées et une transmission génétique est rapportée.

Une autre cause d'insuffisance surrénalienne, plus répandue mondialement, est l'infection. Les infections concernées sont la tuberculose et certains infections fongiques; on peut aussi noter un défaut des surrénales dans le SIDA.

Quelquefois les glandes surrénales ne produisent pas ou peu de cortisol parce que l'hypophyse est malade. L'hypophyse produit l'ACTH qui stimule à son tour les surrénales pour produire le cortisol. Quand l'hypophyse arrête de stimuler les surrénales pour produire le cortisol, la pathologie est appelée insuffisance surrénalienne secondaire. Dans ce cas, la production d'aldostérone par les surrénales n'est pas affectée.



Suivant
Le contenu a été actualisé le:  15.01.2016

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.