Les examens de laboratoire


Les examens réalisés sur des échantillons de sang et d'urine sont la première étape dans les investigations des problèmes urinaires. Les tests peuvent montrer comment les reins éliminent l'excès de liquides et les déchets. Lors de changement de forme et de taille des reins, la vessie ou le tractus urinaire sont suspectés; différents examens d'imagerie peuvent être réalisés. Une biopsie, échantillon de tissu rénal, est parfois nécessaire pour le diagnostic spécifique de l'anomalie.

 

Tests couramment utilisés pour dépistage et diagnostic


Plusieurs tests sont utilisés couramment par les professionnels pour reconnaître les problèmes rénaux ou urinaires. Un échantillon de sang pour doser la créatinine et estimer le débit de filtration glomérulaire, ou pour doser l'urée. La concentration des déchets produits augmente dans le sang quand la filtration glomérulaire diminue.  Des résultats anormaux sont généralement mis en évidence dès les premiers stades d'anomalie rénale. Un échantillon d'urine est aussi analysé. Les tests suivants sont des indicateurs de maladies des reins ou des voies urinaires: le nombre de globules rouges, celui des globules blancs, la présence de protéines dans les urines. Si vous souffrez d'un diabète ou d'une hypertension artérielle, la quantité de protéines dans les urines devrait être testée chaque année pour dépister des anomalies rénales à un stade précoce.  Souvent le dosage d'une protéine particulière, l'albumine, est réalisé dans les urines; c'est la microalbuminurie. Elle  correspond à une augmentation précoce de l'albuminurie. Si vous avez des symptômes suggérant une infection, un examen cytobactériologique des urines  (ECBU) (avec culture) peut confirmer la présence de bactéries.

 Tests pour le suivi  

S'il vous a été diagnostiqué une maladie rénale, votre médecin prescrira des examens de laboratoire pour contrôler les fonctions rénales. La concentration sanguine d'urée et de créatinine est mesurée de temps en temps pour voir si la maladie rénale empire. La concentration sanguine de calcium et de phosphate et la mesure de l'équilibre électrolytique entre le sang et les urines sont évaluées, car souvent modifiées dans ce cas. L'hémoglobine et la numération des globules rouges,  peuvent être évaluées: les reins fabriquent l'érythropoïétine qui est une hormone contrôlant la production des globules rouges. La protéinurie ou la microalbuminurie est mesurée pour évaluer l'effet des traitements du diabète ou du syndrome néphrotique (situation pathologique où le  rein élimine de grandes quantités de protéines dans les urines). La parathormone (PTH), hormone qui contrôle la concentration de calcium, est souvent augmentée dans les maladies rénales et peut être évaluée pour voir si le métabolisme osseux est modifié ce qui peut nécessiter un traitement.
 

Pathologie

Examens utilisés pour le diagnostic

Examens utilisés pour le suivi 

Insuffisance rénale chronique

urée sanguine , créatinine et débit de filtration glomérulaire DFG (clairance de la créatinine), analyse d'urine

Dans le sang: urée, créatinine et clairance,
électrolytes, calcium, phosphate, phosphatases alcalines, PHT, NFS

Infections des voies urinaires

Analyse d'urine, ECBU

Analyse d'urine, ECBU

Calculs rénaux

Imagerie, analyse d'urine

Dans les urines, sodium, phosphate, citrate, oxalate, acide urique

Syndrome néphrotique

Analyse d'urine, protéinurie
protides sériques et albuminémie, cholestérol,
anticorps anti-nucléaires,
sérologies Hépatite B et C, dosage du complément

Protéinurie,
Dans le sang, cholestérol, urée, créatinine et clairance

Néphrites

analyse d'urine, protéinurie
urée sanguine, créatininémie et clairance, protides sériques et albuminémie, cholestérol,
anticorps anti-nucléaires, ASLO
Anticorps anti-membrane glomérulaire, anti-cytoplasme des polynucléaires (ANCA)

Dans le sang: urée, créatinine et clairance
analyse d'urine

Maladies rénales dues au diabète ou à l'hypertension artérielle

Microalbuminurie

 

Microalbuminurie, protéinurie,
urée sanguine, créatininémie et clairance

 

 Techniques d'imagerie


Quand il y arrêt de l'élimination d'urines ou des anomalies de forme ou de taille des reins ou des voies urinaires, une « image » des reins peut être nécessaire. Les techniques d‘imagerie utilisables sont les ultrasons, la tomographie, la scintigraphie ou des techniques utilisant les rayons X telles que l'urographie intraveineuse, la cystographie ou l'artériographie rénale (angio IRM).

Biopsie rénale


Une biopsie peut déterminer la cause de la présence de protéines ou de sang dans les urines. L'analyse d'un fragment de tissu rénal peut révéler la nature et l'extension des anomalies du tissu rénal. Généralement la biopsie est effectuée avec une aiguille très fine sous échographie notamment quand il y a suspicion d'atteinte glomérulaire.

SuivantPrécédent
Le contenu a été actualisé le:  16.02.2011

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.