Maladie de Lyme


 
La maladie de Lyme est une infection causée par une bactérie, un spirochète du genre Borrelia: Borrelia burgdorferi, due à la piqure d'une tique (Ixodes ricinus en Europe Ixodes damini ou pacificus aux USA).
 
Les personnes mordues par une tique infectée vont développer cette maladie infectieuse qui affecte d'abord la peau, puis peut s'étendre aux articulations, au système nerveux, et aux autres systèmes de l'organisme. Environ la moitié des personnes infectées développent un "érythème migrant" dans les 1-2 semaines. L'éruption est généralement rouge et peut entourer la localisation de la morsure de tique. Les autres symptômes incluent l'arthrite avec des douleurs articulaires, de la fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires, de la fatigue et une raideur du cou.
 
Étant donné que ces symptômes sont similaires à ceux d'autres maladies, le diagnostic de la maladie de Lyme est souvent retardé. Il s'agit d'un problème parce que, si elle n'est pas traitée, les symptômes plus graves peuvent se développer, notamment la douloureuse arthrite, les gonflements articulaires, les problèmes cardiaques, et du système nerveux central, problèmes qui pourraient conduire à des troubles mentaux. Heureusement, grâce à la détection précoce et le traitement, la maladie de Lyme peut être guérie. Il existe plusieurs antibiotiques par voie orale pour traiter cette maladie.
 
Les précautions standard, comme le port des vêtements de protection, en utilisant un répulsif à tiques et en vérifiant à intervalles réguliers la présence de tiques pour les supprimer sont les meilleures défenses contre la maladie de Lyme.
En outre, il existe des examens qui peuvent diagnostiquer la maladie de Lyme. On dose les concentrations d'anticorps dans le corps qui ont été fabriquées contre la bactérie Borrelia burgdorferi. Ce dosage peut être négatif s'il est pratiqué dans les premières semaines après l'infection. Par conséquent, si les symptômes persistent, le dosage doit être répété quelques semaines plus tard. Un test Western blot peut également être effectué pour confirmer un test de dépistage initial, car il est  plus spécifique que la sérologie de  de dépistage en ELISA de Borrelia burgdorferi.
 
C’est une maladie très largement répandue dans les régions tempérées et froides de l’hémisphère nord, de la Chine à l’Amérique du Nord et de la Scandinavie à l’Afrique du Nord. Actuellement, elle est la première maladie vectorielle dans l’hémisphère nord, avec 15 000 cas annuels en moyenne aux États-Unis, plus de 50 000 en Europe, où il semble exister un gradient positif d’Ouest en Est. 
En France, l’incidence présente des variations considérables d’une région à l’autre et on estime entre 12 000 et 15 000 environ le nombre de nouveaux cas par an. L’Est et le centre du pays sont les plus touchés, avec une incidence pouvant atteindre plus de 200 cas/100 000 habitants en Alsace. Des études menées en milieu naturel montrent que les tiques infectées sont très largement répandues sur l’ensemble du territoire français, à l’exception d’une petite bande de territoire en zone méditerranéenne et des régions situées à une altitude élevée. 
 

 

 
Ailleurs sur le Web
 
 
Conférence de consensus sur la borréliose de Lyme, démarche diagnostique et thérapeutique organisée par la SPILF en 2006
 

 


Le contenu a été actualisé le:  29.09.2015

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.