Polyarthrite rhumatoïde


De quoi s'agit-il ?

La polyarthrite rhumatoïde (PR) est une maladie chronique qui affecte habituellement les articulations: celles des mains et des poignets le plus souvent, mais les coudes, le cou, les épaules, les hanches, les genoux, et les pieds peuvent également être touchés. La PR entraîne un œdème inflammatoire (gonflement) ainsi qu’une rigidité, une douleur, et une perte de fonction des articulations touchées. D'autres symptômes peuvent être ressentis tels qu’une fatigue, une fièvre, et une sensation de malaise général. Un grand nombre de patients présente également une anémie. Le fait de d’être atteint de PR augmente également le risque d’ostéoporose (érosion et fragilisation des os), en particulier si le patient prend des médicaments tels que des corticoïdes (ex: prednisone). La maladie peut affecter d'autres organes et est parfois responsable de la survenue d’un syndrome de Gougerot-Sjögren (dit syndrome « sec » avec yeux secs et bouche sèche).

La PR apparaît de manière progressive entre 20 et de 45 ans. Plus de 75% de patients sont des femmes. La PR est une maladie différente de l'arthrose, maladie où le tissu articulaire est abîmé du fait de l’âge ou de la pratique d’un sport. La PR affecte habituellement les articulations de manière symétrique -si un genou est touché, en règle générale, l'autre genou est également atteint. La survenue de cette maladie peut être en partie expliquée par la présence de certains gènes, mais d'autres facteurs seraient également impliqués dans déclenchement de la PR (tels que des bactéries ou des virus). La maladie n'est cependant absolument pas contagieuse. Quelques scientifiques pensent que les modifications hormonales peuvent favoriser la survenue de la PR chez les personnes qui présentent un terrain génétique favorable et ont été exposées à un « agent déclenchant ».


Quelles sont les analyses utiles ?

Le diagnostic de PR est évoqué devant des signes cliniques et des symptômes présentés par le patient. Pour affirmer ce diagnostic, on peut s’aider d’une analyse permettant de rechercher dans le sang la présence d’anticorps appelés « facteurs rhumatoïdes » (FR). La recherche de FR dans le sang est positive chez  80% de personnes qui souffrent de PR. Cependant, cette analyse peut également être positive chez 5% de personnes qui ne présentent pas cette maladie.

D'autres analyses peuvent aider à poser le diagnostic de PR et à surveiller le traitement qui sera mis en place:

- La vitesse de sédimentation (des globules rouges): cette analyse permet d’évoquer une éventuelle inflammation et est un indicateur de l’activité de la maladie.
- La Protéine C Réactive (CRP): ce dosage permet de poser le diagnostic d'inflammation et de suivre l'activité de la PR.
- La NFS (numération formule sanguine): environ 80% de personnes atteintes de PR développent une anémie.


Quels sont les traitements disponibles ?

Plusieurs types de médicament peuvent être utilisés pour soulager les patients atteints de PR:  les antalgiques, des anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS), des médicaments anti-rhumatismaux, des immunosuppresseurs et des corticoïdes (également connus sous le nom de corticostéroïdes). Il est également conseillé aux patients atteints de PR de modifier leur style de vie en pratiquant plus d'exercice physique, en suivant un régime alimentaire équilibré, en respectant des périodes de repos, en évitant les efforts importants et en prenant un soin tout particulier des articulations touchées (ex: possibilité d’avoir recours à des dispositifs adaptés aux articulations malades tels que des orthèses). Enfin, la chirurgie peut être utile dans certains cas.


Liens

La HAS (Haute Autorité de Santé) a compétence pour donner un avis sur la pertinence de tel ou tel examen de biologie médicale, dans telle ou telle pathologie. Chaque fois qu'il existe un avis de l'HAS pour l'examen concerné (ou pour la pathologie), nous le signalons par des liens:

Polyarthrite rhumatoïde: diagnostic et prise en charge initiale:

http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_606479/polyarthrite-rhumatoide-diagnostic-et-prise-en-charge-initiale


ALD n° 22 - Polyarthrite rhumatoïde évolutive grave:

http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_664454/ald-n-22-polyarthrite-rhumatoide-evolutive-grave


Le contenu a été actualisé le:  16.02.2011

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.