Qu'est-ce que c'est ?

Une arthrite septique, également appelée arthrite infectieuse, est le plus souvent provoquée par une bactérie; plus rarement par un virus et plus rarement encore par un champignon.
L'arthrite septique est la conséquence de l'invasion de la synoviale par les microorganismes vivants.

La maladie est généralement aiguë, provoquant une forte douleur articulaire avec inflammation (se traduisant par une rougeur, une chaleur et un gonflement de l'articulation), parfois accompagnée de fièvre et de frissons (surtout en cas de bactériémie, c'est-à-dire si des bactéries sont présentes dans le sang).
Il faut diagnostiquer et traiter rapidement cette maladie, sinon l'articulation risque d'être lésée irréversiblement. En absence de traitement rapide, des complications encore plus redoutables sont possibles, par exemple risque de décès en cas de bactériémie et de choc septique (plus particulièrement lors de bactériémies à streptocoque du groupe A).
La maladie peut également être chronique, c'est-à-dire qu'elle évolue plus lentement avec des symptômes moins importants, en tout cas au début.

Toutes les articulations peuvent être concernées, mais surtout le genou, la hanche, l'épaule, le poignet, le coude et les articulations des doigts. Habituellement, une seule articulation est touchée, mais il arrive parfois que plusieurs le soient.

Les arthrites septiques surviennent plus volontiers:
- chez les sujets qui ont subi une blessure ou un traumatisme articulaire récents, ou suite à la mise en place d'une prothèse (de hanche, de genou, etc), ou suite à une radio-thérapie articulaire, ou suite à une infiltration par les corticoïdes,
- chez des sujets qui ont une infection sanguine (bactériémie ou septicémie), notamment à Staphylococcus aureus (ou S. aureus), couramment appelé staphylocoque doré. Le micro-organisme peut diffuser dans le sang à partir du site infectieux originel pour aller se fixer et se multiplier dans l'articulation,
- chez des sujets diabétiques, ou âgés (plus de 80 ans), ou hémodialysés, ou toxicomanes par voie intra-veineuse, ou dont le système immunitaire est fragilisé (par exemple par des médicaments tels que les corticoïdes),
- chez les sujets dont les articulations sont fragilisées par une maladie telle que la goutte ou la polyarthrite rhumatoïde.

S. aureus est responsable d'une large majorité (60-75%) des arthrites septiques bactériennes. Les streptocoques (surtout le pneumocoque ou le streptocoque du groupe B) représentent ± 20% des cas. Diverses autres bactéries peuvent être en cause, par exemple Haemophilus influenzae (surtout chez les jeunes enfants), ou Borrelia burgdorferi (agent de la maladie de Lyme). Le gonocoque (bactérie qui cause la gonorrhée) est devenu exceptionnel en Europe (mais pas aux Etats-Unis). Parfois aucun micro-organisme n'est identifié. Des virus peuvent être incriminés, notamment le virus HIV, de l'hépatite B, des oreillons, ou de la rubéole. Des bactéries telles que Mycobacterium tuberculosis sont plus volontiers responsables d'arthrites septiques chroniques.

Suivant
Le contenu a été actualisé le:  01.03.2013

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.