Les Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC)

Ils surviennent lorsque l'approvisionnement en sang d'une petite partie du cerveau est subitement bloqué ou diminué, ce qui perturbe les fonctions contrôlées par cette partie du cerveau. Si une partie de l'organisme, cerveau compris, reste sans apport de sang oxygéné, les cellules vont être altérées et peuvent mourir. Bien que l'atteinte de quelques cellules soit réversible, la mort des cellules cérébrales est permanente et irréversible, laissant souvent un handicap durable.

Il y a trois principaux types d'AVC:
1- Thrombotique: le plus fréquent, causé par un caillot qui obstrue une artère du cou. Celle-ci était probablement déjà en partie obstruée par une plaque d'athérome (accumulation de graisse). Ce caillot bloque le flux sanguin.
2- Embolique: causé par la circulation d'une fraction de caillot qui se bloque dans un vaisseau sanguin cérébral. La formation du caillot se fait ailleurs dans le corps, fréquemment dans le cœur, et se déplace librement jusqu'à ce qu'il arrive dans les petits vaisseaux cérébraux où il ne pourra plus bouger.
3- Hémorragique: l'AVC peut être causé par la rupture d'un vaisseau sanguin, qui aboutit à l'accumulation de sang dans le cerveau. Cela peut être dû à une rupture d'anévrisme (dilatation locale d'une artére), ou à des blessures à la tête. Les anévrismes sont souvent causés par des défauts congénitaux ou par une pression sanguine élevée. Les AVC hémorragiques sont les plus sévères et sont souvent fatals. Les chances d'une guérison complète sont moins importantes que pour les deux autres types d'AVC.

Il existe plusieurs facteurs de risque d'AVC comprenant:
* Les facteurs de risque majeurs:
- Une pression sanguine élevée (hypertension)
- Les maladies des artères coronaires et  autres problèmes cardiaques.
- Le diabète.
* Les autres facteurs de risque incluent:
- Le tabagisme
- Un cholestérol élevé
- La migraine
- Le syndrome des anticorps anti-phospholipides
- L'abus de cocaïne
- La drépanocytose

La plupart des AVC sont précédés par un ou plusieurs mini-AVC (appelés des accidents ischémiques transitoires ou AIT), qui doivent inciter à consulter.

Les symptômes les plus fréquents d'un AVC sont:
1- Un engourdissement soudain, faiblesse, paralysie du visage, du bras, ou de la jambe, fréquemment au niveau d'un seul côté du corps.
2- Perte de la parole, troubles du langage ou de la compréhension de ce qui se dit, etc…
3- Des troubles soudains de la vue, vertiges, perte de l'équilibre, ou des céphalées sévères et inexpliquées.

Le diagnostic actuel d'un AVC se base essentiellement sur des examens non-biologiques, mais il existe  des analyses spécifiques en laboratoire qui sont en cours de développement.

Le traitement d'un AVC dépend des zones touchées et des lésions résultantes. Dans les AVC causés par un caillot de sang, l'utilisation des médicaments dégradants ces caillots (comme ceux utilisés pour le traitement de la crise cardiaque), peuvent être utiles dans les stades précoces de l'AVC (dans les 3 heures). Les médicaments anticonvulsivants sont souvent utilisés en association avec d'autres thérapies.
Il est important que toute personne ressentant subitement les premiers symptômes d'un AVC aille chercher une aide médicale le plus rapidement possible.

Suivant
Le contenu a été actualisé le:  16.02.2011

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.