Qu'est-ce que c'est ?

La tuberculose est une infection causée par une mycobactérie appelé Mycobacterium tuberculosis ou bacille de Koch (BK). La tuberculose peut affecter de nombreux organes mais les poumons constituent la principale cible du bacille tuberculeux.


La bactérie se transmet surtout par voie aérienne à partir des sujets tuberculeux bacillifères (contagieux), lorsqu'ils crachent, toussent, éternuent ou rient. Ces sujets bacillifères projettent ainsi dans l'air de minuscules gouttelettes contenant les mycobactéries qui peuvent être inhalées par toute personne se trouvant à proximité Afin de prévenir la transmission du bacille à l'homme par voie digestive après ingestion de viande ou de lait insuffisamment cuit ou pasteurisé, la plupart des pays développés ont entrepris d'assainir leur cheptel bovin.

La tuberculose (ou phtisie) était autrefois très fréquente, au point de constituer l'une des premières causes de mortalité aux USA ou en Europe au 19ème siècle. Elle était alors soignée dans les sanatoriums, par des cures de soleil et de plein air. La tuberculose a été réduite par l'amélioration des conditions de vie (meilleure nutrition, meilleure éducation sanitaire, amélioration de l'habitat, de l'hygiène et plus généralement des conditions de vie, notamment de travail), mais aussi grâce aux antibiotiques anti-tuberculeux, apparus au début des années 1950. Toutefois, la maladie tue encore près de deux millions de personnes chaque année dans le monde, la plupart d'entre elles en Asie et en Afrique, mais aussi dans une moindre mesure en Amérique du Sud et en Europe de l'Est. De plus, on voit apparaître des souches multi-résistantes aux antibiotiques: les antibiogrammes en début de traitement montrent un niveau de multi-résistance primaire inférieur à 1% en Europe de l'Ouest et du Centre et très élevé dans les pays Baltes (8-17%).


Tous les sujets infectés ne font pas nécessairement une tuberculose. Le système immunitaire oppose un rempart au bacille tuberculeux qui, séquestré au sein d'un amas cellulaire « le caseum », peut rester quiescent pendant des années. Il s'agit alors d'une tuberculose-infection latente, qui ne provoque aucun symptôme. Dans la plupart des cas, cette infection latente ne progresse pas vers une tuberculose active: le sujet n'est pas malade et ne peut pas infecter son entourage, car le germe n'est pas présent dans ses sécrétions broncho-pulmonaires. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime ainsi qu'un tiers de la population mondiale est actuellement infectée par M. tuberculosis. Chez 10% de ces sujets, les mycobactéries peuvent se réactiver et se multiplier, conduisant alors à une tuberculose active (la tuberculose-maladie). Cette réactivation peut se faire plusieurs années, voire dizaines d'années, après le contact, mais peut aussi se faire beaucoup plus vite, tout particulièrement chez ceux dont le système immunitaire est déficient, notamment chez les personnes infectées par le virus HIV, les jeunes enfants, les toxicomanes par voie intra-veineuse, les personnes dénutries ou alcooliques, les diabétiques mal équilibrés, les insuffisants rénaux en phase terminale.


La maladie affecte en priorité les populations pauvres et/ou migrantes et/ou marginalisées et/ou présentant des difficultés d'accès aux soins et/ou souffrant d'une infection par le HIV. La tuberculose maladie par réactivation d'un ancien foyer quiescent s'observe souvent chez les sujets âgés.
En France, cette maladie est sur la liste des maladies infectieuses à déclaration obligatoire. Cela permet d'effectuer des investigations (enquête épidémiologique) destinées à limiter la propagation de la maladie en recherchant d'éventuels cas contacts ou contagieux autour des nouveaux malades. Cela permet aussi de suivre les niveaux de résistance aux antituberculeux. L'incidence de la tuberculose en France était de 11,2 cas pour 100 000 habitants en 2000 et ne diminue plus depuis 1997. Les personnes en provenance d'un pays d'endémie tuberculeuse ont un risque multiplié par 8 par rapport aux nationaux et plus particulièrement les adultes jeunes.

Suivant
Le contenu a été actualisé le:  25.01.2011

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.