Examens

L'objectif des examens est de déterminer la cause de l’ictère et d'évaluer la gravité de la maladie sous-jacente. Les premiers examens se focalisent initialement sur l’exploration de la fonction hépatique. Des examens supplémentaires, telle qu’une recherche d’une hépatite virale ou des examens permettant de détecter une hémolyse peuvent être demandés suite aux examens initiaux en fonction des résultats cliniques du patient et de l’orientation prise par le médecin sur l'origine de l'ictère.

Examens de laboratoire

Ces examens comprennent:

  • Bilan hépatique, constitué généralement par bilirubine totale, ALAT (alanine aminotransférase), PAL (phosphatase alcaline), protéines totales et albumine
  • Bilirubine conjuguée et non conjuguée     
  • ASAT (Aspartate aminotransférase)   
  • GGT (Gamma-glutamyl transférase)
  • Hépatite A
  • Hépatite B
  • Hépatite C
  • Hémogramme (numération formule sanguine)
  • Nombre de réticulocytes (si l’hémogramme est anormal) 
  • TP (temps de prothrombine).

Des examens moins couramment demandés peuvent comprendre G6PD (glucose-6-phosphate déhydrogénase), les variants de l'hémoglobine, AML (anticorps anti-muscle lisse) et ANA (anticorps anti-nucléaire).

Autres examens

Des techniques d'imagerie ou une biopsie hépatique peuvent être utilisées pour aider à évaluer l’intégrité et la structure du foie, de la vésicule biliaire et des voies biliaires.Ces examens peuvent inclure:

  • Echographie abdominale
  • Tomodensitométrie (TDM)
  • Cholangiographie (imagerie d’opacification des voies biliaires)
  • CPRE (cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique, imagerie des canaux pancréatiques et biliaires)
  • Une biopsie du foie.

SuivantPrécédent
Le contenu a été actualisé le:  10.03.2011

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.