Qu'est-ce que c'est ?

Structure du système lymphatique et des ganglions lymphatiques

Le système lymphatique se compose d'une série de vaisseaux, semblables aux vaisseaux sanguins, et de nodules lymphatiques appelés ganglions. Les vaisseaux lymphatiques sont répartis dans tout le corps et transportent la lymphe, un liquide laiteux rempli de lymphocytes, les cellules qui contrôlent le système immunitaire. Les vaisseaux lymphatiques traversent les ganglions lymphatiques où ils circulent dans le système lymphatique. Les lymphocytes peuvent également quitter les vaisseaux lymphatiques pour entrer dans le flux sanguin et les tissus et revenir à dans le système lymphatique à tout moment.

Les ganglions lymphatiques sont situés dans tout le corps, y compris dans le cou, les aisselles, au milieu du thorax et dans l'abdomen. Du tissu lymphoïde peut être également trouvé dans les amygdales, les végétations, le thymus, la moelle osseuse, la rate, les poumons, et certaines zones du tractus gastro-intestinal.

Qu'est-ce que le lymphome ?

Le lymphome est une tumeur des lymphocytes. Il existe plusieurs types de lymphocytes, les principaux types étant les lymphocytes B et les lymphocytes T.

Les lymphocytes T peuvent être considérés comme les contrôleurs du système immunitaire. Ils initient la réponse immunitaire, contrôlent son amplitude, et l'arrêtent quand elle n'est pas nécessaire. En outre, ils peuvent neutraliser les différents types d'agresseurs étrangers. Les lymphocytes B produisent des anticorps. Ce sont ces cellules qui sont activées quand une personne est vaccinée contre les maladies comme la rougeole, les oreillons, ou l'hépatite. Les lymphocytes tueurs naturels (Natural killer ou NK) représentent environ 10-15% des lymphocytes totaux dans le sang. Les NK attaquent les cellules et peuvent «tuer» les cellules anormales comme des cellules cancéreuses ou celles infectées par des virus.

Chacune de ces cellules ou une combinaison d'entre elles peuvent être impliquées dans le lymphome. Le lymphome commence habituellement par l’apparition d'une ou plusieurs cellules anormales dans un ou plusieurs des ganglions lymphatiques, les zones où les lymphocytes se rassemblent. Ces cellules se reproduisent de façon incontrôlable, commencent à dépasser en nombre les cellules normales dans le ganglion, conduisant à l'hypertrophie de celui-ci et, éventuellement, peuvent se propager à un ou plusieurs autres ganglions lymphatiques. Elles peuvent également se propager dans ou à partir d'autres organes liés au système lymphatique, comme la rate, la moelle osseuse, les amygdales, les végétations et le thymus.

Suivant
Le contenu a été actualisé le:  18.04.2013

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.