Hémoculture

Synonymes:
Nom officiel: Hémoculture
Examens apparentés: ECBU, Flu Tests

Qu'est-ce qui est analysé ?

Les hémocultures (= culture du sang) sont réalisées pour détecter et identifier des bactéries et des levures (un type de champignons) dans le sang. Certaines bactéries tolèrent bien l’oxygène (espèces aérobies) alors que d’autres préfèrent les atmosphères dénuées d’oxygène (espèces anaérobies). Les hémocultures sont souvent collectées sur deux types de milieux pour détecter ces deux types de bactéries. Si l’hémoculture est positive, la bactérie responsable de l’infection sera identifiée et sa sensibilité aux antibiotiques sera rendue au médecin pour qu’il choisisse les antibiotiques les plus efficaces pour le traitement. Dans le cas d’une infection causée par des levures, le traitement donné sera approprié aux infections fongiques.

Les infections sanguines sont causées majoritairement par des bactéries (bactériémie), mais peuvent aussi être dues à des champignons (fongémie) ou à des virus (virémie). Si le système de défense immunitaire et les globules blancs sanguins ne peuvent pas contenir une infection à sa source, par exemple dans la vessie pour une infection du tractus urinaire, l’infection peut se propager via la circulation sanguine à l’ensemble du corps. L' endocardite, inflammation et infection du cœur et /ou des valves cardiaques, peut résulter d’une infection de la circulation sanguine. Les personnes ayant des valves cardiaques ou des prothèses artificielles ont un plus grand risque d’infection suite à une chirurgie, bien que ces infections ne soient pas fréquentes. La contamination directe du sang par des aiguilles "sales " (ayant déjà servi lors de l’administration de drogues par voie intraveineuse) ou potentielle à partir de cathéters intraveineux ou de drains chirurgicaux peut conduire à des infections de la circulation sanguine. De la même façon, toute personne dont le système immunitaire est déficient à cause d’une pathologie sous-jacente (par exemple, une leucémie) ou des traitements médicamenteux (par exemple, des agents immunosuppresseurs) a un plus grand risque de développer des infections systémiques.

 

Comment l'échantillon est-il recueilli ?

Plusieurs échantillons sont prélevés sur différentes veines pour deux raisons: premièrement, lorsque plusieurs prélèvements sont effectués, la probabilité de détecter  une infection est meilleure; deuxièmement, parfois et malgré la désinfection cutanée de la peau à l’endroit où le sang est collecté, un germe contaminant de la peau peut croître, ce qui conduit en une hémoculture positive sans réelle signification clinique (faux positif). En multipliant les prélèvements, les faux positifs sont facilement exclus et les véritables bactériémies conservées. Aucun risque supplémentaire pour le patient n’est apporté par ces multiples prises d’échantillons.

Le sang collecté est récupéré par l’intermédiaire d’une aiguille insérée dans une veine du bras. Le site de prélèvement doit être rigoureusement nettoyé, classiquement par une solution alcoolique facile à sécher. La personne réalisant le prélèvement prend environ 20 millilitres de sang et l’insère dans deux flacons contenant les milieux de culture pour bactéries aérobies et anaérobies. Ces deux flacons constituent une paire d’hémocultures. Une deuxième série d’hémocultures peut être effectuée sur un site différent 5 à 60 minutes plus tard, selon la procédure qui doit être suivie. Les prélèvements ultérieurs suivront aux intervalles prévus.


Le contenu a été actualisé le: 09.03.2011

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.