Hémoculture

Synonymes:
Nom officiel: Hémoculture
Examens apparentés: ECBU, Flu Tests

Dans quel but est-il prescrit ?

Les hémocultures ont pour but de détecter la présence de bactéries ou de levures dans le sang qui peuvent s’être propagées à partir d’un autre site du corps. Par exemple, si une personne souffre d’une pneumonie ou d’une méningite d’origine bactérienne, le microorganisme responsable peut être identifié dans le sang, et les résultats des cultures aideront le médecin à comprendre comment traiter.

 

Quand est-il prescrit ?

Le médecin peut prescrire des hémocultures devant des symptômes de septicémie ou de sepsis, qui indiquent que les bactéries ou leurs produits nuisent à votre corps. Ceux-ci se révèlent par une hypothermie, de la fièvre, des nausées, un rythme cardiaque rapide, une confusion, une diminution du débit urinaire et des modifications du fonctionnement d’autres organes.  Devant l’apparition de ces signes suite à une infection récente, une opération chirurgicale, un remplacement valvulaire cardiaque ou un traitement immunosuppresseur, vous avez probablement une infection systémique, nécessitant la réalisation d’hémocultures. Les hémocultures sont plus fréquemment réalisées chez les nouveau-nés susceptibles d’avoir une infection mais qui n’ont pas de signes cliniques typiques ni de symptômes de sepsis. De façon similaire, des hémocultures sont réalisées chez les jeunes enfants pour détecter des infections sévères.

 

Comment interpréter son résultat ?

Si l’hémoculture est positive, cela signifie qu’il existe une infection sanguine par une bactérie ou une levure qui nécessite un traitement immédiat. Les septicémies peuvent mettre en jeu le pronostic vital, en particulier chez les patients immunodéprimés. Le médecin commencera par un traitement antibiotique à large spectre, souvent par voie intraveineuse, en attente des résultats des examens et ajustera le traitement en fonction de la sensibilité aux antibiotiques.

Un résultat positif peut aussi être un faux positif à cause d’une contamination cutanée. Dans le cas de deux séries d’hémoculture positive pour la même bactérie, la bactérie trouvée dans la culture est probablement responsable de l’infection. Si une série est positive et l’autre est négative, il peut s’agir soit d’une infection soit d’une contamination. C’est au médecin d’évaluer le type de bactérie trouvé en fonction de l'état clinique du patient.

 Si les deux séries d'hémocultures sont toutes les deux négatives, la probabilité qu’il y ait un sepsis causé par des bactéries ou des levures est faible. Cependant, certains microorganismes sont plus difficiles à cultiver et d’autres examens peuvent être requis. Les symptômes peuvent être dus à des virus qui ne se développeront pas sur les milieux de culture utilisés en routine et nécessiteront d’autres examens de laboratoire. Le médecin devra évaluer chaque cas individuellement.

 

Y a-t-il d’autres choses à savoir ?

Comme les septicémies signifient la propagation de bactéries ou de levures dans le corps, différents symptômes sont possibles. Le système immunitaire lutte contre la survenue de l’infection et produit de nombreux facteurs pour tuer les bactéries, mais qui rendent aussi malades. Les septicémies peuvent provoquer des chocs, un rythme cardiaque élevé, et peuvent diminuer le flux sanguin du cerveau, du cœur, des reins et même altérer la coagulation sanguine, conduisant à une coagulation intravasculaire disséminée (qui est responsable de saignements généralisés). Les bactéries présentes dans le sang peuvent aussi s’attacher aux valves cardiaques et les endommager et créer des souffles cardiaques (endocardites).

Les symptômes des septicémies comme la fièvre, l’hypothermie, les douleurs musculaires, la fatigue peuvent aussi être observés lors d’une grippe. Si vous êtes malade lors de la saison grippale, le médecin peut réaliser une recherche de la grippe afin d’éliminer cette infection respiratoire virale. La septicémie et la grippe sont toutes les deux des maladies à prendre au sérieux chez les personnes âgées, les plus jeunes et les patients immunodéprimés. Il est important de différencier une septicémie d’une infection virale car, même si elles doivent être traitées rapidement, les traitements sont différents (antibiotique versus antiviral).


Le contenu a été actualisé le: 09.03.2011

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.