Vue d'ensemble

Les marqueurs cardiaques sont des produits libérés dans le sang lorsque le cœur est endommagé. La mesure de ces marqueurs est utilisée pour aider au diagnostic, à l’évaluation et la surveillance des patients suspectés de faire un syndrome coronarien aigu (SCA). Les symptômes du SCA incluent la douleur thoracique, les nausées, la sensation de contrition cardiaque parfois accompagnée de difficultés respiratoires. Ces symptômes ne sont pas toujours présents et la biologie trouve toute sa place dans le diagnostic. De plus, ces symptômes sont associés non seulement à l’infarctus du myocarde et à l’angine de poitrine (angor), mais aussi à des situations qui ne sont pas liées à une atteinte du cœur. C’est pourquoi l’augmentation d’un ou de plusieurs de ces marqueurs permet de mieux identifier les patients avec SCA, facilitant un diagnostic rapide et la mise en œuvre d’un traitement approprié.

Le SCA est dû à une diminution soudaine de la quantité de sang et d’oxygène atteignant le cœur. Cette diminution, appelée aussi ischémie, est généralement causée par un rétrécissement sévère du diamètre des artères coronaires (qui irriguent le muscle cardiaque) ou par un  blocage soudain du flux sanguin dans ces artères. La diminution de l’apport de sang au cœur peut produire l’angor (douleur cardiaque). Quand le flux sanguin vers le cœur est bloqué ou diminué de façon importante, des cellules cardiaques sont lésées, conduisant à l’infarctus du myocarde (IDM). Ces évènements peuvent aboutir à des dommages importants des fonctions du cœur voire au décès du patient.

Les marqueurs cardiaques sont prescrits pour aider à détecter un SCA et évaluer sa sévérité aussitôt que possible de façon à commencer le traitement approprié. Il est important de différencier l’IDM de l’angor et de l’insuffisance cardiaque ou d’une autre situation parce que les traitements et les besoins de surveillance ne sont pas les mêmes. En ce qui concerne l’IDM, une intervention médicale rapide est cruciale pour réduire au maximum les dommages au cœur et les complications futures. Les tests pour mesurer les marqueurs cardiaques doivent être disponibles au laboratoire 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 avec un délai de rendu aussi court que possible. Certains de ces tests peuvent être réalisés « au lit du patient » dans l’unité d’urgences ou de prise en charge des accidents cardiaques. On effectue souvent plusieurs tests en série pour rechercher une augmentation de ces marqueurs et/ou pour estimer la sévérité des dommages cardiaques.

Seuls quelques tests de marqueurs cardiaques sont utilisés en routine. Le marqueur de choix actuel pour diagnostiquer une atteinte cardiaque est la troponine. D’autres marqueurs cardiaques sont moins spécifiques du cœur et, en particulier, peuvent être augmentés dans les atteintes des muscles squelettiques, certaines maladies du foie ou encore certaines maladies rénales. D’autres marqueurs potentiels sont évalués actuellement, mais leur intérêt clinique n’a pas encore été établi.

Note: Les marqueurs cardiaques ne sont pas les mêmes tests que ceux utilisés pour cribler la population générale en termes d’évaluation du risque de développer une pathologie cardiaque. A ce propos, vous pourrez consulter « Evaluation du risque cardiaque » quand il sera disponible.

Suivant
Le contenu a été actualisé le:  23.05.2011

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.