HLA-B27

Synonymes: HLA-B27 antigène
Nom officiel: Human leukocyte antigen B27
Examens apparentés: VS, CRP, Facteur Rhumatoïde

Dans quel but est-il prescrit ?
L’examen HLA B27 est  demandé pour aider à renforcer ou confirmer une suspicion de diagnostic de spondylarthrite ankylosante, d’arthrite rhumatoïde juvénile, d’arthrite réactionnelle et parfois dans les cas d’uvéites antérieures. L’examen HLA B27 n’est pas un examen qui peut être utilisé pour diagnostiquer ou éliminer une maladie.
C’est un élément de preuve utilisé en association avec les symptômes cliniques et d’autres analyses biologiques pour appuyer ou infirmer une maladie auto immune associée au HLA B27:
Spondylarthrite ankylosante: caractérisée par des douleurs, une inflammation, et un raidissement progressif de la colonne vertébrale, du cou et de la poitrine.
Arthrite réactionnelle: ensemble de symptômes incluant une inflammation des articulations, de l’urètre, et des yeux  ainsi que des lésions de la peau.
Arthrite rhumatoïde juvénile est une forme d’arthrite qui se produit chez les enfants.
Uvéite antérieure est associée à une inflammation récurrente  d’une structure d’un ou des deux yeux.
La spondylarthrite ankylosante et l’arthrite réactionnelle sont toutes les deux des pathologies chroniques, qui apparaissent de manière progressive avec une fréquence plus élevée chez les hommes que chez les femmes. Le premier symptôme se déclare typiquement entre 20 et 30ans, souvent, le symptôme initial est subtil et peut mettre plusieurs années avant un changement dégénératif caractéristique au niveau des os et des articulations visible en radiologie. 
L’examen HLA-B27 peut être demandé dans le cadre d’un ensemble d’examen pour diagnostiquer et évaluer les circonstances causant l’arthrite comme la douleur chronique des articulations, la raideur et l'inflammation. Cet ensemble d’examen inclut la recherche du facteur rhumatoïde avec la VS (vitesse de sédimentation) ou la CRP (Protéine C réactive). La recherche du HLA-B27 est aussi parfois demandée pour aider le médecin dans l’évaluation d’ une uvéite récurrente dont la cause n’a pas été clairement identifiée.
 
 
Quand est-il prescrit ?
L’examen HLA- B27 peut être demandé lorsque le patient a des douleurs aigues ou chroniques et une inflammation de la colonne vertébrale, du cou, de la poitrine, des yeux et ou des articulations, et si le médecin suspecte que la cause est une maladie auto-immune qui est associée avec la présence du HLA-B27. 
La recherche du HLA-B27 est aussi parfois demandée pour aider le médecin dans l’évaluation d’ une uvéite récurrente.
L’examen HLA-B27 n’est pas un diagnostic, mais le résultat ajoute des informations, augmentant ou diminuant la probabilité que le patient  ai la maladie auto immune suspectée.
Les médecins utilisent fréquemment la recherche du HLA-B27 quand ils suspectent une spondylarthrite ankylosante à un stade précoce c'est-à-dire lorsque la colonne vertébrale n'a pas encore subi les changements caractéristiques qui seraient visibles sur la radiographie.
 
 
Comment interpréter son résultat ?
Si une personne est positive pour HLA-B27 associée à des douleurs chroniques, une inflammation et/ou les changements dégénératifs au niveau de ces os (visible en radiographie), sa maladie est alors  compatible avec le diagnostic de spondylarthrite ankylosante, d’ arthrite réactionelle ou une autre maladie auto immune associée au HLA-B27. Ceci est spécialement vrai si le patient est un homme jeune, et s’il a ses premiers symptômes avant l’âge de 40 ans.                                                                  Quelqu’un qui a l’antigène HLA-B27 ne va pas nécessairement développer une de ces maladies. Les chercheurs tentent de déterminer les facteurs qui contribuent à cette probabilité plus élevée pour les personnes avec le HLA B27 de développer ces maladies particulières et ce qui les déclenche effectivement. Certains antigènes HLA seront présents et génétiquement déterminés, en effet leur production est contrôlée par des gènes qui sont transmis par les parents. Si deux membres de la même famille ont le HLA-B27 positif et que l’un d’eux développe une maladie associée avec le HLA-B27, alors la seconde personne a un risque augmenté de développer une maladie similaire.
Si le résultat est négatif, c’est que le marqueur n’est pas présent sur les cellules du patient. Ce résultat n’exclu pas la maladie suspectée, car les personnes qui n'ont pas l'antigène HLA B27 peuvent également développer ces maladies auto-immunes.
 
 
Y-a-t il d’autres choses à savoir ?
Bien que les maladies associées au HLA-B27 sont plus fréquentes chez les hommes, les femmes peuvent aussi être atteintes. Cependant, les signes et symptômes de la maladie sont le plus souvent mineurs chez les femmes.
Avec de nouvelle méthode de génétique, il est maintenant possible de séparer le HLA-B27 en sous groupes. Jusqu’ici, plus de 70 différents sous groupes ont été identifiés comme le HLA-B27*05 et HLA-B27*02.  Ce n’est pas encore connu, comment la présence de ces sous groupes spécifiques affecte-elle la probabilité de développer une maladie auto immune.

Le contenu a été actualisé le: 19.08.2014

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.