IMA

Synonymes:
Nom officiel: Ischemia-Modified Albumin (Albumine modifiée par l'ischémie)
Examens apparentés: Troponine, Myoglobine, Marqueurs cardiaques

Qu'est-ce qui est analysé ?

Ce test mesure la quantité d’albumine modifiée par l’ischémie présente dans le sang. L’albumine est une protéine produite par le foie; elle représente environ 60 % des protéines du plasma sanguin. Elle intervient dans la régulation du niveau de plasma dans les vaisseaux sanguins et transporte de nombreux composés dans l’ensemble des tissus. Lors d’une ischémie myocardique, la diminution du flux sanguin et de l’apport d’oxygène au cœur va modifier quelques molécules d’albumine. En quelques minutes, et pendant plusieurs heures, l’ischémie va diminuer la capacité de l’albumine à lier des métaux comme le cobalt. La découverte de cette propriété a conduit au développement d’un test déterminant la quantité d’albumine modifiée par l’ischémie par la mesure de la diminution de sa liaison à certains métaux.

L’ischémie du myocarde peut être due au blocage partiel ou total d’un vaisseau sanguin suite à un rétrécissement ou une constriction du vaisseau (les artères coronaires irriguant le muscle cardiaque). Un tel blocage va diminuer ou empêcher le sang d’affluer vers le cœur, et peut causer un infarctus cardiaque (ou infarctus du myocarde, IDM) et l’endommager de façon permanente en tuant les cellules musculaires du cœur.
Une ischémie transitoire peut être vue dans l’angine de poitrine (angor), un évènement épisodique associé à un rétrécissement progressif d’une ou plusieurs artères qui irriguent le cœur ou à un spasme artériel. La crise d’angor commence lorsque le corps ne peut plus répondre de façon adaptée à la demande en oxygène croissante (comme au cours d’un effort physique), crise qui souvent cesse à l’arrêt de l’effort. Dans certains cas, l’angor devient instable, survenant au repos et s’aggravant rapidement, jusqu’à l’évolution vers un IDM. L’angor instable et l’IDM sont maintenant  réunis sous le terme de syndrome coronarien aigu (SCA). Les symptômes sont assez variables mais on retrouve le plus souvent une douleur thoracique et une sensation de contrition (serrement) cardiaque au repos ou persistant au repos, une douleur à l’épaule ou au cou, des nausées et des difficultés respiratoires.

Les personnes qui présentent ces symptômes sont généralement prises en charge aux urgences ou par un véhicule de secours d’urgence (SAMU). Le médecin veut rapidement savoir s’il s’agit réellement d’un SCA ou plutôt d’une autre situation pathologique de présentation clinique similaire, et il va essayer de distinguer les différentes causes de SCA. A cet effet, il va prescrire des marqueurs cardiaques, comme la troponine, la myoglobine, ou la CK-MB afin de détecter les dommages faits au cœur. Il va aussi effectuer un électrocardiogramme (ECG) pour évaluer l’atteinte cardiaque. Si ces tests sont nettement anormaux, le traitement pour IDM va être institué rapidement. Si les tests ne sont pas clairement anormaux, en particulier chez une personne en train de faire un angor temporaire, il existe un risque de faire un IDM dans un avenir proche. Il se pose ainsi la question de savoir si un renvoi au domicile peut être effectué en toute tranquillité.

Des chercheurs sont toujours en quête de tests qui permettraient d’aider le médecin à la prise de décision; l’IMA est actuellement un candidat potentiel pour jouer ce rôle.

 

Comment l'échantillon est-il recueilli ?

L' échantillon sanguin est prélevé en insérant une aiguille dans une veine de votre bras.
 


Le contenu a été actualisé le: 09.03.2011

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.