IgE totales

Synonymes: Immunoglobulines E totales
Nom officiel: Immunoglobulines E totales
Examens apparentés: Numération des Globules Blancs, Electrophorèse des protéines

Dans quel but est-il prescrit ?
Les IgE peuvent être augmentées en cas d’infections parasitaires, et un dosage d'IgE totales est parfois utilisé comme test de dépistage en cas de suspicion d’infection parasitaire.

 

Quand est-il prescrit ?

Le dosage des IgE totales n’est plus recommandé dans les états allergiques dont l’exploration doit associer un interrogatoire soigneux du patient, des tests allergiques cutanés et des dosages d’IgE spécifiques des allergènes pouvant être en cause. Cependant chez le jeune enfant une concentration d’IgE totales normale est un bon argument contre l’existence d’un terrain atopique. 
Parfois, un dosage d’IgE peut être recommandé comme test de dépistage chez une personne présentant une diarrhée chronique évoquant une infection parasitaire. En outre, une numération formule sanguine (NFS) peut être demandée pour savoir si le nombre de polynucléaires éosinophiles est augmenté.


Comment interpréter son résultat ?
Les valeurs physiologiques sont dépendantes de l’âge: pratiquement non détectable à la naissance,  la concentration croît régulièrement avec l’âge jusqu’à 15 ans, puis décroît légèrement pour se stabiliser chez l’adulte, dont les valeurs de référence sont comprises entre 0 et 100 à 150 kUI/L.
Habituellement, la concentration des IgE totales chez l’atopique se situe dans une fourchette de quelques centaines d’unités d’IgE, alors que dans les parasitoses et dans certaines dermatites atopiques elle est plus élevée (>1000 KUI/l). Une concentration très élevée (> 10 0000 KU/l) est en faveur du diagnostic de syndrome d’hyper IgE (exceptionnel). Des valeurs  dépassant 100 000 KU/l peuvent être observées dans des rarissimes cas de myélome à IgE (le diagnostic est porté par l’immunofixation).

Une concentration d’IgE totales sériques supérieure à 1000 kUI/L est un des critères diagnostiques de l’aspergillose broncho-pulmonaire allergique.

En pratique, une valeur normale d’IgE totales sériques est un argument fort contre l’existence d’un terrain atopique (bonne sensibilité); à l’inverse, une élévation de la concentration d’IgE totales sériques n’est pas spécifique d’un état atopique.    

Y a-t-il d’autres choses à savoir ?
Un dosage d’IgE peut être prescrit pour aider à diagnostiquer une maladie héréditaire très rare appelée syndrome d'hyperimmunoglobulinémie E autosomique dominant (syndrome de Job-Buckley). Les personnes atteintes de cette maladie ont souvent des concentrations en IgE beaucoup plus élevées que la normale et peuvent présenter de l’eczéma, des sinusites et des infections pulmonaires chroniques, des atteintes osseuses, et des infections cutanées sévères.

Une concentration en IgE considérablement augmentée peut indiquer qu'une personne a hérité de cette pathologie. Un examen complémentaire peut être effectué pour détecter une mutation dans le gène STAT3 qui est responsable de ce trouble dans 70% des cas.

Dans de rares cas, un dosage d’IgE totale est utilisé pour aider à diagnostiquer et suivre un myélome multiple secrétant une IgE monoclonale.
 


Le contenu a été actualisé le: 28.10.2014

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.