hCG

Synonymes: Test de grossesse, hCG qualitative, hCG quantitative, Béta hCG
Nom officiel: Hormone chorionique gonadotrope humaine
Examens apparentés: AFP Maternal

1. Dans quelle mesure le test de grossesse réalisé à la maison ou « home test » peut-il se comparer avec le dosage de l’hCG réalisé au laboratoire ? 
Le test de grossesse « home test » est similaire au dosage qualitatif de l’hCG urinaire. Il faut, néanmoins souligner des différences importantes dans la mise en œuvre du test par des mains inexpérimentées.
1. Les instructions pour la réalisation du test doivent être suivies à la lettre.
2. Les "home tests" sont souvent pratiqués trop tôt après l’arrêt des règles pour se révéler positifs. L’hCG n’est vraiment détectable qu’après 10 jours de retard des règles. Il faut donc répéter le test quelques jours plus tard s'il est négatif.
3. Le dosage doit être effectué avec les urines du matin. Plus tard dans le journée, il existe un risque de dilution des urines accompagné d’une baisse de la concentration de l’hCG rendant celle-ci indétectable.
Réalisé dans de bonnes conditions, le test urinaire de grossesse est fiable. Certes, un dosage quantitatif sur un échantillon de sang est plus sensible, mais il ne s’impose que sur prescription du médecin.

2. Qu’est ce qu’une grossesse ectopique ? 
Une grossesse ectopique est la situation créée par l’implantation de l’ovule fertilisé hors de l’utérus. C'est une situation d’urgence réclamant des soins immédiats. Les patientes présentant une grossesse ectopique manifestent des douleurs abdominales et un saignement utérin. Généralement, des  concentrations anormales de hCG sont retrouvées dans les grossesses ectopiques avec un rythme d'augmentation plus lent que la normale.

3. Quand est-ce qu'un dosage sanguin de l’hCG est demandé à la place d'un dosage urinaire ?
Le dosage de l’hCG dans le sang permet la détermination quantitative de la concentration circulante d’hCG; le dosage de l'hCG urinaire est employé pour détecter de manière qualitative la présence d’hCG. Ceci est suffisant pour confirmer une grossesse puisque l’hCG n'est pas normalement présente dans les urines d'une femme non enceinte. Il est parfois important de réaliser une détermination quantitative de l’hCG circulante. C’est le cas devant une suspicion de grossesse ectopique, pour surveiller une femme au décours d’une fausse couche, pour surveiller le traitement d'une tumeur germinale ou pour en détecter une récidive. Dans ces circonstances, le médecin prescrira un dosage sanguin de l’hCG.

4. Combien de jours après une fausse couche, l’hCG devient-elle indétectable ? 
L'hCG urinaire disparaît à un rythme identique à celui de l’hCG sanguine; ceci peut prendre de 9 à 35 jours, avec une médiane de 19 jours. Cependant, le temps nécessaire pour que le résultat du dosage de l’hCG devienne négatif dépend du niveau de l’hCG au moment de la fausse couche. Les fausses couches sont fréquemment surveillées à l’aide du dosage de l’hCG circulante. Si la concentration d’hCG ne devient pas indétectable, il faut conclure qu’il reste du tissu sécrétant de l’hCG dans le sang; il faut alors intervenir pour retirer ces restes de placenta.


Le contenu a été actualisé le: 29.05.2009

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.