Sérologie Toxoplasmose

Synonymes: Anticorps anti-Toxoplasma gondii, IgG, IgM, Détection par PCR de Toxoplasma gondii
Nom officiel: Toxoplasma gondii
Examens apparentés:

Dans quel but est-il prescrit ?

La sérologie toxoplasmose peut être réalisée chez une femme avant la grossesse ou pendant la grossesse pour déterminer si elle a été exposée précédemment à Toxoplasma gondii. En France, la sérologie de la toxoplasmose sera réalisée une fois par mois jusqu'à la fin de la grossesse si la sérologie est négative en début de grossesse et une dernière fois après la naissance de l'enfant. Le test peut être demandé pour mettre en évidence une infection chez un sujet immunodéprimé ayant des symptômes évocateurs. Un prélèvement de liquide amniotique peut être parfois prélevé pour diagnostiquer une infection chez le fœtus.
Il existe plusieurs examens de biologie médicale pour mettre en évidence une infection par Toxoplasma gondii. Le choix du test et des échantillons à prélever dépend du patient, des symptômes et du but recherché par le médecin.

  * Sérologie toxoplasmique par recherche d'anticorps
Quand une personne est exposée à Toxoplasma gondii, son système immunitaire répond en produisant des anticorps anti-parasites. Deux types d'anticorps anti-Toxoplasma peuvent êtres mis en évidence dans le sang: IgM et IgG.

- Les anticorps IgM sont les premiers à être produits par le corps en réponse à une infection à Toxoplasma gondii. Ils sont présents chez la majorité des personnes environ une semaine ou deux après l'exposition initiale. La production d'anticorps IgM augmente durant quelques semaines puis diminue. Quelques mois après l'infection initiale, le titre d'anticorps IgM anti-Toxoplasma diminue puis devient indétectable.
Des anticorps anti-IgM peuvent être produits quand Toxoplasma gondii "dormant" est réactivé et/ou quand une personne a une infection chronique. Les anticorps anti-IgM sont le seul type d'anticorps produits par le fœtus.  S'ils sont présents chez le nouveau-né, cela indique une infection congénitale.

- Les anticorps IgG sont produits par le corps plusieurs semaines après l'infection initiale pour induire une protection durable. Les taux d'IgG augmentent durant l'infection active puis se stabilisent lorsque l'infection à Toxoplasma est guérie et que le parasite devient inactif. Si une personne a été exposée à Toxoplasma gondii, le taux d'anticorps IgG est mesurable dans le sang pour le restant de sa vie. Le dosage concomitant des anticorps IgG et IgM de Toxoplasma gondii sont nécessaire pour confirmer une infection récente à Toxoplasma gondii.

   * Détection par biologie moléculaire
L'ADN de Toxoplasma gondii peut être détecté et mesuré dans le sang, le liquide céphalo-rachidien ou le liquide amniotique.

  * Autres tests
Le test d'avidité des IgG peut être effectué dans des laboratoires de référence pour confirmer une infection à Toxoplasma gondi et faciliter la datation de l’infection.

 

Quand est-il prescrit ?
En France, la sérologie de Toxoplasma gondii est systématiquement réalisée en début de grossesse puis tous les mois de la grossesse si la sérologie est négative en début de grossesse ainsi que le mois suivant la naissance de l'enfant. La recherche des anticorps peut être prescrite chez une personne immunodéprimée ayant des symptômes suggérant une toxoplasmose.
Le diagnostic moléculaire peut être réalisé lorsqu'une infection toxoplasmique est suspectée chez une personne immunodéprimée ou pour déterminer si le fœtus est atteint. Le liquide amniotique peut être testé durant la grossesse chez les femmes ayant fait une séroconversion toxoplasmique (apparition d'IgM dans le sang de la mère).

Comment interpréter les résultats ?
Chez une personne n'ayant pas été infectée par Toxoplasma gondii, il n'y a ni IgG ni IgM.

* Sérologie toxoplasmique

IgM  IgG Commentaires
Négative        Positive Infection ancienne
Négative Négative Pas d'infection ou infection très récente
Positive Négative Infection récente; chez le nouveau-né cela indique une infection congénitale
Positive Positive Infection chronique; réactivation; parfois les IgM peuvent être positifs plusieurs mois après la fin de l'infection


Il existe parfois des faux positifs; aussi la plupart du temps, les anticorps IgM doivent être testés par une autre méthode et sont envoyés dans un laboratoire de référence spécialisé dans le diagnostic de la toxoplasmose.

  *Détection d'ADN
Si le test moléculaire est positif pour l'ADN de Toxoplasma gondii, la personne testée présente alors une toxoplasmose active. En début d'infection, la détection de l’ADN peut être négative si le nombre de toxoplasmes présents dans le sang ou les liquides est insuffisant.

 

Y-a-t-il d'autres choses à savoir ?

L'exposition à Toxoplasma gondii provient généralement de l'ingestion de parasites lors de la manipulation d'excréments de chats infectés, l'ingestion de lait non pasteurisé et plus communément par l'ingestion de viande contaminée non cuite.
L'infection à Toxoplasma gondii est une des causes fréquentes d'inflammation intraoculaire au niveau mondial.


Le contenu a été actualisé le: 07.10.2012

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.