Echantillons faciles à obtenir
Certains échantillons sont facilement obtenus en passant un écouvillon sur la zone affectée. Les procédures de ce type peuvent être réalisées sur place (cabinet de médecin, au lit du malade). L'échantillon peut être envoyé à un laboratoire pour analyses (peu de tests sont réalisés sur place en quelques minutes). Les prélèvements de gorge, des fosses nasales, vaginaux, et ceux réalisés à partir d'une plaie, par exemple, font partie des prélèvements faciles à réaliser. Bien que parfois inconfortables, ces prélèvements sont généralement rapides et sans douleur, et sont sans conséquences après le prélèvement.

 

Sécrétions et Tissus à partir des organes de reproduction féminin —les échantillons de sécrétions vaginales sont prélevés en passant un écouvillon stérile sur les parois du vagin ; les cellules cervicales pour le frottis sont obtenues en utilisant un spéculum et un écouvillon ou une minuscule brosse. Toutes ces procédures sont indolores. Les prélèvements de l’endomètre sont réalisés à l’aide d’un fin tube creux, flexible positionné dans l’utérus ; au cours de ces prélèvements, vous pouvez ressentir un léger pincement ou une brève gêne. Les patientes peuvent se sentir embarrassées, vulnérables à cause de la position nécessaire à ces prélèvements. Certaines personnes trouveront la position des jambes inconfortable, d’autres se plaindront de la sensation de froid causé par les étriers ou le spéculum, et d’autres encore d’une légère sensation de pression lorsque le spéculum est positionné. Le professionnel de santé  sera appréhender cet inconfort si vous lui en parlez.

 

Divers prélèvements (nez, gorge, plaie) —l’échantillon est collecté en passant un écouvillon stérile sur la lésion. Lors d’un prélèvement de gorge, on peut parfois observer un réflexe instantané comme un haut-le-cœur. Si la gorge est endolorie, le prélèvement, aussi bref soit-il, sera déplaisant. De la même façon, un écouvillonnage nasal sera désagréable lorsque l’écouvillon touchera des zones habituellement protégées. Rappelez-vous que l’inconfort est passager et demandez à votre médecin s’il existe des possibilités pour minimiser cet endolorissement. Certaines techniques de relaxation peuvent vous aider avant, pendant et après le prélèvement.


Le contenu a été actualisé le:  10.03.2010

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.