Quand "Normal" n’a pas d’importance

Pour certains tests, comme le cholestérol, plutôt que de s’inquiéter au sujet des valeurs « normales », une grande majorité des gens ont seulement besoin de savoir si leur résultat est au-dessus ou au-dessous d’une valeur seuil qui quelque fois fait référence comme valeur décisionnelle. Si, par exemple, comme des études l’ont montré, qu’une concentration de cholestérol de 2 g/L est le seuil à partir duquel un risque de maladie cardiaque pourrait entraîner une intervention médicale; alors cela pas vraiment d’importance de savoir si son résultat est dans la fourchette des valeurs statistiquement normales.

Il existe d’autres tests pour lesquels l’intervalle “normal” est inapproprié. Lorsque l’on mesure la concentration d’un médicament dans le sang d’une personne inconsciente, par exemple, le médecin interprétera les résultats en terme d’effets vraisemblables du médicament à la concentration mesurée, et non pas en terme d’intervalle de référence.

En plus, les modifications importantes, médicalement significatives, des valeurs d’un dosage, même si ces valeurs restent dans un intervalle de référence pour le test, devront être portées à la connaissance du médecin.


Le contenu a été actualisé le:  09.03.2010

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.