Signes et symptômes


En général, la maladie évolue très lentement et peut être difficile à diagnostiquer car les signes cliniques tels que la fatigue, la perte d’énergie, la perte de poids et les nausées sont fréquents mais peu spécifiques. Un signe qui est très caractéristique est la présence d’une coloration brune (pigmentation) de la peau à certains endroits. Cette coloration (mélanodermie) est présente sur les zones exposées au soleil telles que les mains mais également sur le bord des lèvres, dans les plis de peau et sur les cicatrices récentes.

Les signes cliniques les plus fréquents sont:
-  fatigue
-    faiblesse
-    perte d’appétit
-    nausées
-    amaigrissement
-    peau foncée
-    pression artérielle basse, surtout en position debout entraînant des vertiges et des malaises.

La maladie d’Addison est parfois diagnostiquée seulement à l’occasion d’une décompensation aiguë induite par une autre affection: c’est la crise addisonienne ou insuffisance surrénalienne aiguë: lors de cette crise, les signes sont sévères et apparaissent soudainement. Le patient a une pression artérielle très basse (hypotension voire collapsus), se sent malade (nausées, vomissements, douleur au ventre) et présente de la fièvre sans aucune cause évidente.  Cette situation est dangereuse (URGENCE VITALE) et un traitement à base de cortisol doit être donné immédiatement après un prélèvement sanguin. Cette crise peut arriver lors d’une hémorragie dans les surrénales ou être déclencher par un évènement stressant tel qu’un traumatisme, une chirurgie ou une infection.



SuivantPrécédent
Le contenu a été actualisé le:  15.01.2016

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.