Lupus érythémateux disséminé
Aussi connu sous les termes ou abbréviations : Lupus, SLE, Lupus érythémateux (LE)



Signes et symptômes

 

L’expression clinique est variable et peut être sous forme de douleurs musculaires, douleurs articulaires (sans déformation des articulations), fatigue, alopécie, rougeurs intenses au niveau des zones photo-exposées (les rougeurs en ailes de papillon sur les joues et le nez sont les plus caractéristiques), souvent aggravées par l’exposition solaire et les traitements ultra-violets.

Le LED comporte souvent une inflammation des organes tels que les reins, les poumons, le cœur, le système nerveux central et les vaisseaux sanguins. Les manifestations rénales sont fréquentes et potentiellement graves: les glomérulonéphrites peuvent évoluer jusqu’à une insuffisance rénale chronique sévère. Il est nécessaire de les dépister biologiquement au cours de l’évolution de la maladie (protéinurie, estimation du débit de filtration glomérulaire). Les complications touchant les autres organes peuvent mener à des convulsions, psychoses, syndromes confusionnels, dépression et à des thromboses provoquant des accidents vasculaires cérébraux ou des embolies pulmonaires.

La maladie s’exprime de manière très variable d’un patient à l’autre et au cours de l’évolution chez un même patient. Elle progresse généralement par « poussées successives » entrecoupées de phases de rémission plus ou moins complètes. Les poussées sont parfois liées à un événement déclenchant (arrêt de traitement,  infection, prise médicamenteuse ou hormonale, grossesse, exposition solaire).

SuivantPrécédent
Le contenu a été actualisé le:  04.08.2011

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.