Potassium

Synonymes: K
Nom officiel: Potassium
Examens apparentés: Sodium, Electrolytes, Chlorures, CO2

Dans quel but est-il prescrit ?
Le dosage dans le sang sert à déterminer si la concentration de potassium est trop forte (hyperkaliémie) ou trop faible (hypokaliémie). La cause la plus courante d'hyperkaliémie est une maladie rénale. De nombreux médicaments peuvent diminuer la quantité de potassium éliminé dans les urines et entraîner ainsi une hyperkaliémie. L'hypokaliémie peut survenir au cours d'une déshydratation, due par exemple à une diarrhée et à des vomissements, ou encore en cas de suées abondantes. Le potassium peut également être éliminé de façon excessive par le rein dans les urines; dans de rares cas, la concentration de potassium peut être diminuée par un manque d'apport alimentaire. Des médicaments agissant sur les reins, peuvent entraîner une élimination importante de potassium et donc une hypokaliémie, les diurétiques en particulier. Une fois que votre médecin a trouvé la cause de la modification de la kaliémie, il peut la traiter.

Quand est-il prescrit ?
Ce dosage fait partie des examens habituellement prescrits dans l'investigation de nombreuses maladies. Il peut être prescrit chez les patients traités par diurétiques, par des médicaments pour le cœur, et dans le cadre de l'investigation d'une hypertension artérielle ou de maladies rénales. Il est également utilisé pour le suivi des patients en dialyse rénale ou traités par diurétiques, ou sous perfusion intraveineuse.

 

Comment interpréter son résultat ?
Une augmentation de la concentration de potassium dans le sang ou hyperkaliémie est retrouvée lors d'une des pathologies suivantes: maladies rénales, maladie d'Addison, lésions tissulaires, infection, diabète, et apport intraveineux excessif (chez les patients sous perfusion).
Certains médicaments peuvent entraîner une hyperkaliémie chez un faible pourcentage de patients. Parmi ceux-ci, citons les anti-inflammatoires non stéroïdiens (comme l'ibuprofène), les bêta-bloquants (comme le propranolol), les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (comme le captopril, l'énalapril et le lisinopril), et les diurétiques épargneurs du potassium (comme le triamtérène, l'amiloride) et la spironolactone (anti-aldostérone).
Une diminution de la concentration de potassium dans le sang ou hypokaliémie peut arriver dans un certain nombre de circonstances incluant: des vomissements, de la diarrhée, un défaut d'apport de potassium (ce qui est rare).

Y a-t-il d'autres choses à savoir ?
Lors du prélèvement, il faut éviter l'hémolyse des globules rouges qui libèrerait du potassium et entraînera un résultat faussement augmenté. Cela peut se produire si le prélèvement de sang a été difficile à obtenir.

 


Le contenu a été actualisé le: 29.05.2009

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.