Fer sérique

Synonymes: Sidérémie, Fe
Nom officiel: Fer sanguin
Examens apparentés: Ferritine, Variants de l'hémoglobine, Hématocrite, Hémoglobine, Transferrine, ZPP, TIBC

Dans quel but est-il prescrit ? 
Le dosage du fer sérique associé à la TIBC est utilisé pour mesurer la quantité de fer qui est transportée par la transferrine, une protéine qui transporte le fer depuis les cellules intestinales vers les cellules qui l’utilisent. Chez les patients avec une anémie, le dosage du fer sérique peut expliquer si l'anémie est due à une carence en fer; il peut également servir à identifier celle due à une maladie chronique.
Le dosage du fer sérique peut également être utilisé, avec la mesure de la saturation de la transferrine, dans le diagnostic de l’hémochromatose héréditaire, une pathologie où beaucoup trop de fer est stocké dans l’organisme.

 

Quand est-il prescrit ?  
Lorsque l’hémoglobine ou l’hématocrite sont anormaux, les dosages de fer sérique peuvent permettre de connaître la cause de l’anémie. Ils peuvent aussi être utilisés au cours du traitement d’une carence en fer pour savoir si le fer est correctement absorbé et pour indiquer lorsque suffisamment de fer aura été absorbé. Le dosage peut aussi être prescrit si votre médecin pense que vous avez un excès de fer. Si vous présentez les symptômes de l’hémochromatose, le dosage du fer sérique constitue le meilleur test de diagnostic. Chez un enfant qui a ingéré des comprimés de fer, la concentration de fer sérique est la seule voie pour déterminer la sévérité de l’intoxication.

Comment interpréter son résultat ? 
Une concentration defer sérique basse est généralement due à une carence en fer, surtout si la transferrine ou la TIBC sont élevées. Dans les maladies chroniques, des concentrations de fer basses sont observées avec transferrine ou TIBC basses.
Une concentration de fer bas peut entraîner une anémie et est générallement due à un saignement (soit de longue durée, soit intense), à la grossesse ou à une croissance rapide (chez les enfants); elle est rarement due à un apport diététique insuffisant. 
Une concentration de fer sérique élevée peut être du à une altération génétique, l'hémochromatose, à des transfusions sanguines excessives, ou, plus rarement, à une ingestion d’une trop grande quantité de fer (habituellement chez les enfants). Elle peut aussi être la conséquence d’injections intramusculaires de fer, de saturnisme (intoxication au plomb), de maladies hépatiques ou de maladies rénales.

Y a-t-il d’autres choses à savoir ? 
Le prélèvement pour le dosage du fer sérique doit être pratiqué le matin, avant toute prise de nourriture. Vous ne devez avoir pris aucun comprimé de fer depuis 24 heures avant le dosage. Le fer est rapidement absorbé des comprimés ou de la nourriture et on peut observer des concentrations élevées de fer sérique par erreur.
Certaines substances peuvent être la cause d’une élévation du fer sérique, telles que les estrogènes, les additifs de fer, la prise excessive de boisson alcoolisée, la méthyldopa et le chloramphénicol. D’autres peuvent entraîner une baisse du fer sérique telles que l’ACTH (une hormone), la colchicine, la méthylcilline et la testostérone.


Le contenu a été actualisé le: 26.02.2011

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.