Syphilis

Synonymes: VDRL, RPR, TPHA , FTA qui sont des noms de tests. Tréponema pallidum, bactérie responsable de la maladie
Nom officiel: Sérodiagnostic de la syphilis (ex BW)
Examens apparentés:

Dans quel but est-il prescrit ?
Il permet d’affirmer le diagnostic de syphilis.

 

Quand est-il prescrit ? 
Votre médecin peut vous prescrire cet examen:

  • Si vous êtes porteur d’un chancre (ulcération) sur les organes génitaux externes ou dans la gorge.
  • Si vous êtes suivi pour une autre infection sexuellement transmissible (par exemple une blennorragie ou gonococcie).
  • Si vous êtes enceinte, car une infection syphilitique non traitée peut atteindre le fœtus et provoquer son décès.
  • Si vous vous plaignez de symptômes non spécifiques mais qui ressemblent à ceux d’une syphilis active.

 

Comment interpréter son résultat ? ?
Si un prélèvement (sérosité au niveau du chancre)  révèle l’agent contaminant de la syphilis (Tréponema pallidum), vous êtes porteur d’une infection active qui nécessite rapidement un traitement antibiotique.

Le prélèvement sanguin détecte la présence d’anticorps que l’organisme fabrique pour lutter contre l’infection, un test positif indique que vous avez soit une infection récente soit ancienne.
Le prélèvement sanguin peut ne retrouver aucun anticorps jusqu’à 3 mois après l’exposition à la bactérie.
Par contre, les anticorps restent dans l’organisme pendant des années, une infection ancienne même traitée laissera toujours des anticorps et un test positif.
Si vous avez une syphilis dans vos antécédents, vous devez le signaler à votre médecin. Ces informations lui permettront de vous prescrire les tests les plus appropriés pour diagnostiquer une nouvelle infection.

 

Y a-t-il d’autres choses à savoir ? 
Quelques tests syphilitiques ne sont pas spécifiques et peuvent entraîner des fausses positivités.
Des résultats positifs doivent être contrôlés avec des tests plus spécifiques.
Si vous avez une activité sexuelle intense, vous devez consulter un médecin devant toute éruption cutanée ou ulcération sur l’appareil génital.

Si vous déclarez une syphilis, votre partenaire sexuel devra également aller consulter un médecin et recevoir un traitement si besoin.

Si vous êtes infecté par la syphilis, vous risquez de manière plus importante de contracter une autre maladie sexuellement transmissible, en particulier le virus VIH à l’origine du SIDA.


Le contenu a été actualisé le: 02.11.2009

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.