Ponction Biopsie Médullaire

Synonymes: moelle osseuse; analyse médullaire, myélogramme
Nom officiel: Aspiration de moelle osseuse; Biopsie de moelle osseuse; Biopsie médullaire au trocart. Tests apparentés : NFS, formule leucocytaire, réticulocytes, frottis sanguin, hémoglobine, hématocrite, numération plaquettaire, numération des leucocytes, numération des globules rouges.
Examens apparentés: NFS, Hémoglobine, Numération des Globules Rouges, Numération des Globules Blancs, Numération plaquettaire, Frottis sanguin

Dans quel but est-il prescrit ?
 
La ponction et la biopsie de la moelle osseuse fournissent des informations sur l'état de l’organe et sur sa capacité de production des cellules sanguines. Ce ne sont pas des examens pratiqués systématiquement et en réalité la majorité des personnes n'auront jamais un tel contrôle. Une ponction et/ou une biopsie de moelle osseuse peuvent être prescrites pour aider à évaluer la production de cellules sanguines, pour aider à diagnostiquer la leucémie, ou une autre maladie de la moelle osseuse, pour déterminer si certains autres types de cancer se sont répandus dans la moelle, et pour aider à découvrir si une anémie sévère est due à la diminution de production de globules rouges, ou à une augmentation de la destruction de ces cellules, ou à une production de globules rouges anormaux et/ou à une carence ou à un excès en vitamines ou en minéraux. Les anomalies qui influent sur la moelle osseuse peuvent affecter le nombre, le pourcentage et la maturité des cellules, et peut affecter sa structure fibreuse.
 
Un échantillon de moelle osseuse peut également être analysé et mis en culture pour rechercher la présence de micro-organismes comme des champignons, des bactéries, ou des mycobactéries (comme celles qui causent la tuberculose) lorsque le patient présente une fièvre d'origine inconnue. Des analyses complémentaires peuvent être pratiquées sur la moelle osseuse lorsque l'on soupçonne que le patient a une anomalie chromosomique et/ou une maladie qui a entraîné une augmentation du stockage du fer dans la moelle.
Quand une personne est traitée pour un cancer, une ponction et/ou une biopsie de moelle osseuse peuvent être prescrites pour évaluer la réponse au traitement et pour savoir si l’altération de la moelle osseuse se corrige ou, en utilisant des tests spéciaux, pour  rechercher la présence de cellules leucémiques en petites quantités.
 
Une NFS et une numération des réticulocytes sont fréquemment prescrites en même temps que la ponction-biopsie médullaire. Les résultats sont utilisés pour estimer la production de cellules dans la moelle et pour la comparer aux populations de cellules présentes dans le sang.
 
 
Quand est-il prescrit ? 
 
Une ponction et/ou une biopsie de moelle osseuse peuvent être utilisées comme examen de diagnostic lorsque, par exemple, l'une des maladies suivantes est suspectée:
• pancytopénie (diminution des GR, GB et plaquettes),'anémie, leucopénie ou thrombopénie inexpliquées
• leucémie aiguë
• leucémie myéloïde chronique
syndrome myélodysplasique
• myélofibrose et thrombocytémie essentielle
• myélome multiple
 
Ces examens peuvent être utilisés pour la détermination du stade de certains cancers. La « stratification» est un examen attentif et approfondi qui permet au médecin de déterminer dans quelle mesure le cancer s'est propagé et quels sont les organes du corps qui sont également touchés. Cela peut concerner la maladie de Hodgkin et les lymphomes non hodgkiniens.
 
Ils peuvent être utilisés pour rechercher une infection dans certains cas, tels que:
 
• La présence de fièvre au cours de l’infection par le VIH ou chez d'autres patients immunodéprimés
• Les patients potentiellement porteurs de maladies infectieuses telles que la brucellose ou la fièvre typhoïde
 
Une ponction et /ou une biopsie de moelle osseuse peuvent être également pratiquées à intervalle régulier quand une personne est traitée pour un cancer afin de savoir si la fonction médullaire est affectée et, quand elle commence à se rétablir.
 
 
Comment interpréter son résultat ? 
 
Une ponction et/ou une biopsie de moelle osseuse permettent au médecin d’examiner ce qui est présent dans la moelle afin de savoir si les cellules présentes sont normales et se trouvent en quantités normales, pour savoir s'il y a des cellules anormales qui sont présentes, ou pour évaluer si des cellules sont absentes.
La formation et l'expérience des médecins anatomopathologistes et des biologistes médicaux qui étudient les échantillons de moelle leur permettent de trouver des indices afin de savoir ce qui se passe dans la moelle. Dans la plupart des cas, ces informations peuvent confirmer ou exclure un diagnostic et une atteinte de la moelle osseuse, mais elles peuvent également souligner la nécessité d'investigations plus approfondies. Ainsi, s’il y a une diminution du nombre de globules rouges dans le sang, une augmentation du nombre de réticulocytes et qu’une évaluation de moelle montre que la production de globules rouges semble qualitativement normale, mais a augmenté, alors le médecin peut en déduire que la production de globules rouges par la moelle osseuse du patient a augmenté de façon appropriée pour répondre à une demande accrue en globules rouges. Ce qu'il ne sait pas toujours, c’est la raison de l’accroissement de la demande. Elle peut être due à une perte aiguë ou chronique de globules rouges, comme cela peut se voir lors des saignements gastro-intestinaux, ou en raison d’une destruction des hématies aiguë ou chronique, comme cela se produit parfois chez les patients porteurs de valve cardiaque artificielle.
Un patient avec peu de globules rouges et qui n’a pas d'augmentation de ses réticulocytes peut avoir une anémie aplasique avec suppression de la production de globules rouges dans la moelle. Un examen de la moelle osseuse peut confirmer cette situation, mais ne va pas nécessairement indiquer au médecin si elle est due à un trouble de la moelle osseuse, à une irradiation, à l'exposition à certains produits chimiques, à un cancer, à un traitement du cancer, ou à une infection tuberculeuse.
 
La présence de quelques cellules anormales peut être caractéristique de certains cancers ou de certaines anomalies. Ainsi, on peut retrouver des cellules de Gaucher au cours de la maladie de Gaucher ou des cellules riches en lipides (cellules de Niemann-Pick) au cours de la maladie de Niemann-Pick.
Il peut y avoir des masses cellulaires formant des tumeurs dans la moelle, comme cela peut arriver avec le myélome multiple, ou une modification ou une augmentation du réseau fibreux qui soutient la production cellulaire.
Le praticien prend en compte les résultats de l’analyse de la moelle osseuse et les confronte avec les résultats obtenus par l’examen clinique, ou à partir de tests sanguins et de diverses autres explorations comme le scanner ou la radiographie, afin de parvenir à un diagnostic final. Il peut s’agir d’un diagnostic évident ou au contraire d’un diagnostic complexe. Les patients doivent rester impliqués dans ce processus en discutant avec leur médecin avant et après une ponction et/ou une biopsie médullaire, en demandant quels sont les diagnostics possibles, quel type d'information le médecin espère obtenir de l’examen de la moelle osseuse, et quels examens complémentaires pourraient être prescrits par la suite.
 
 
Y a t-il d’autres choses à savoir ?
 
Les complications de la ponction et/ou de la biopsie de moelle osseuse sont très rares, mais certains patients peuvent présenter des saignements excessifs au point de ponction ou peuvent développer une infection. Les patients doivent informer le médecin de toute allergie et de tous les médicaments qu'ils prennent avant la ponction et doivent l’avertir au plus vite s’ils présentent une rougeur persistante ou qui s’étend ou un saignement au site de prélèvement, de la fièvre ou une douleur qui s’accentue.

Le contenu a été actualisé le: 15.02.2014

This website is certified by Health On the Net Foundation. Click to verify. Nous adhérons aux principes de la charte HONcode .

Pour information: vérifier ici.